Archives pour 02/2018
28 Fév

Redline dans Paris Worldwide !

parution-redline-paris-worldwide

Les bracelets Son Altesse et Sa Majesté sont mis à l’honneur dans cet article du magazine Paris Worldwide. Des bijoux aux noms royaux qui scintillent d’élégance et de raffinement. Un diamant poire pour l’un, et un diamant marquise pour l’autre, à vous de choisir !

Un grand merci à la rédaction du magazine pour ce bel article.

Ces bijoux sont à retrouver sur notre site en cliquant ici ! À personnaliser au gré de vos envies avec nos 86 couleurs de fils..

27 Fév

On vous parle des Oscars et des Césars !

cérémonie-des-oscars

Cette semaine ont lieu les deux cérémonies emblématiques récompensant les productions cinématographiques en France, ainsi qu’aux Etats-Unis : les Césars et les Oscars, se déroulant respectivement le vendredi 2 mars et le dimanche 4 mars 2018.

C’es l’occasion, pour nous, de revenir sur l’histoire de ces deux cérémonies et de vous révéler les quelques favoris qui sont nommés cette année.

La cérémonie des Oscars est la version américaine de ces soirées qui visent à récompenser les meilleurs productions cinématographiques sorties aux Etats-Unis. Elle se déroule, chaque année à Los Angeles et réunit tout le gratin Hollywoodien. Elle fête cette année sa 90ème édition.

L’histoire de la cérémonie des Oscars remonte à 1927, lorsque Louis Mayer crée l’Academy of Motion Picture Arts and Sciences AMPAS, qui depuis la première édition en 1929, organise toujours l’évènement.

Une homme nu plongeant une épée dans une bobine de film, dessiné par Cédric Gibbons fait naître la statuette de récompense, composée d’un alliage de cuivre et d’étain doré à l’or fin. L’oeuvre est alors surnommée Oscar dès 1931, donnant ensuite son nom à la cérémonie.

Lors des Oscars, sont récompensés les meilleurs films sortis l’année précédant la cérémonie aux Etats-Unis, ainsi que les professionnels qui évoluent dans les différentes catégories primées, englobant les domaines tels que la réalisation, l’interprétation, le scénario ainsi que la technique.

Nous avons retenu quelques films qui sont nommés pour cette 90ème édition des Oscars, le 4 mars 2018 et qui sont susceptibles de rafler la mise lors de la soirée.

C’est le film La Forme de l’eau de Guillermo del Toro qui domine la sélection avec cette année 13 nominations, suivi de Dunkerque de Christopher Nolan, cité 8 fois, Three Billboards : les panneaux de la vengeance de Martin McDormand cité 7 fois, ou encore à ex aequo Phantom Thread de Paul Thomas et Les Heures sombres de Joe Wright avec 6 nominations chacun. Des productions que l’on retrouve également dans la catégorie du Meilleur film, et qui sont alors concurrencés par Call Me by Your Name, Get Out, Lady Bird et enfin Pentagon Papers.

 

cérémonie-des-césars

Les Oscars ont leur équivalent français qui se déroule également cette semaine : les Césars. Créés en 1976 et remis chaque année à Paris, ils visent à récompenser les productions et les professionnels du 7e art français.

Ils représentent la plus importante remise de prix dans le domaine en France distribuant des trophées élaborés en 1975 par le sculpteur César qui leur a donné son nom. La première cérémonie a lieu le 3 avril 1976 et est présidée par Jean Gabin. À l’origine, 13 Césars étaient distribués, contre 21 catégories primées aujourd’hui.

Cette année se déroule la 43ème cérémonie, ce vendredi 2 mars 2018 et nous vous dévoilons les favoris de l’édition 2018. Elle sera présentée par Manu Payet et mettra à l’honneur Jeanne Moreau.

Dans la catégorie du Meilleur film, on trouve :

120 battements par minute de Robin Campillo

Au revoir là haut d’Albert Dupontel

Barbara de Mathieu Amalric 

Le Brio de Yvan Attal

Patients de Grand Corps Malade et Mehdi Idir

Petit Paysan de Hubert Charuel

Le sens de la fête d’Éric Toledano et Olivier Nakache

26 Fév

Pascal Obispo et son collier Redline !

the-voice-pascal-obispo

Pascal Obispo a choisi Redline et porte notre collier Pure tout chaîne lors de ses apparitions dans l’émission The Voice ! Vous pourrez le retrouver sur son fauteuil de jury pour écouter les plus belles voix des candidats tous les samedis soirs à partir de 21h sur TF1.

On aime le choix de ce diamant éternel, qui, nous l’espérons, fera briller Pascal Obispo pour sa première participation à l’émission !

N’oubliez pas que Redline propose toute une collection de bijoux pour hommes ! Elle est à retrouver sur notre site directement en cliquant ici.

25 Fév

Un arc-en-ciel de couleurs chez Redline

couleurs-fils-redline

Après la pluie, le beau temps mais aussi de temps en temps un bel arc-en-ciel qu’on aime admirer et photographier ! Chez Redline on s’en inspire pour vous proposer de personnaliser à l’infini vos bijoux, en accompagnant vos diamants étincelants par une de nos 86 couleurs de fils. Imprégniez-vous de l’énergie des couleurs pour illuminer vos journées.

Certaines sont flamboyantes comme l’orange, le rouge fluo, le vert pomme ou le turquoise, ou d’autres plus douces comme le gris perle, bleu ciel, pêche ou lilas. Les plus gourmands trouveront aussi leur bonheur, choisissant entre chocolat, framboise, biscuit ou caramel.

Si vous êtes attachés à leurs symboliques, choisissez la couleur qui participera à votre bonheur.

On est fascinés par le rouge, couleur de l’amour et de la passion ; on choisit le jaune pour la joie, et le rayonnement qui en découlent, et on aime le rose, associé au romantisme, à la féminité ou encore à la tendresse. Un fil vert pour invoquer la chance, bleu pour symboliser la loyauté à moins que vous ne préfériez l’orange assimilé la créativité et la communication.

Des couleurs que l’on peut associer, ou dégrader au gré de ses envies, donnant à chaque fois à vos diamants, une nouvelle vie.

Toutes ces couleurs sont à découvrir sur notre site, et à accompagner de votre modèle préféré.

couleurs-redline-fils

24 Fév

Rome, 7 adresses à découvrir absolument !

rome-coucher-soleil

Rome, la ville des amoureux attire de nombreux touristes et ce, pour son histoire millénaire, son architecture impressionnante, et la Dolce Vita italienne qu’elle symbolise.

Pour vous permettre de découvrir la ville éternelle en quelques jours, nous vous avons sélectionné 7 choses plus ou moins originales que vous devez absolument faire à Rome ! Entre repas et visites, voici les lieux que nous vous avons dénichés.

  1. Boire un verre à l’Antico Caffè Greco : c’est le plus ancien et célèbre café de Rome. Il aurait ouvert ses portes vers 1760 et appartenait à un grec, d’où son nom. Fréquenté par des intellectuels et artistes depuis le XIXème siècle, il est aujourd’hui un lieu autant touristique qu’atypique. Ses salles sont ornées de plus de 300 oeuvres, ce qui en fait une des plus grandes galeries d’art ouvertes au public au monde. Situé Via Condotti, n’hésitez pas à y faire un tour lorsque vous vous rendez à la Piazza di Spagna. 
rome-caffe-greco

Antico Caffè Greco

 

  1. Manger des pâtes Cacio e Pepe revenues dans une meule de parmesan : chez Da Danilo, situé un peu à l’écart des lieux touristiques, cette trattoria chaleureuse est fréquentée essentiellement par des locaux. Certains plats de pâtes sont revenus sous vos yeux dans une meule de fromage ! Et leur carbonara est extraordinaire. De plus, le rapport qualité/prix y est excellent. Trattoria da Danilo, Via Petrarca 13, 00185 Rome, Italie
rome-pates-trattoria

Trattoria Da Danilo

 

  1. Se balader Via Margutta : cette petite rue du centre de Rome, située sur les pentes du Pincio abritait autrefois des artisans et des écuries. Aujourd’hui, on y trouve des galeries d’art et restaurants branchés. Elle est surtout rendue célèbre dans les années 50 grâce au film Vacances Romaines, puisque c’est la rue où vit Audrey Hepburn. De nombreuses personnalités y résident ou y ont résidé mais vous pouvez surtout y admirer le charme d’une rue où la nature reprend le dessus sur la ville pour le plus grand bonheur de nos yeux.
rome-via-margutta

Via Margutta

 

  1. Prendre des photos devant la Fontaine de Trevi : haut lieu touristique de Rome, la fontaine de Trevi n’en est pas moins impressionnante. Sa construction, qui se termine en 1762, est basée sur les dessins de Nicolo Salvi. Elle représente Neptune, dominant des chevaux marins guidés par des tritons. Chaque jour, des milliers de personnes y jettent des pièces en faisant un voeux, laissant les autorités italiennes repêcher plus de 1,4 million d’euros en 2016 ce qui représente près de 3800€ par jour ! De plus, si vous arrivez à vous faire une place au milieu de la foule qui admire ce merveilleux bâtiment, c’est un spot idéal pour y faire une super photo !
    rome-fontaine-trevi

    Rome Fontaine de Trevi

     

  2. Manger un repas Healthy chez GINGER Sapori e Saluta : les pâtes, les pizzas, les glaces c’est délicieux ! Mais si je vous dis que vous pouvez manger un super repas dans les rues de Rome sans culpabiliser ? Pour ça, il faut se rendre chez GINGER Sapori e Saluta qui propose, tout au long de la journée, de manger des plats sains, bios et respectueux de l’environnement. Alors pour faire une petite pause bonne pour la santé, rendez-vous dans une de leurs 2 adresses en ville !
    rome-repas-fraise

    Ginger Sapori e Saluta

     

  3. Se balader à la Villa Borghese : quand il fait beau, allez vous promenez dans ce magnifique parc de 80 hectares qui abrite de nombreux musées et peut se faire à pied ou à vélo selon ce que vous préférez. Depuis le Pincio, vous aurez une magnifique vue sur Rome, surtout à l’heure du coucher du soleil.
    rome-villa-borghese

    Villa Borghese

     

  4. Prendre l’apéro à la Prosciutteria. Du vin, du fromage et de la charcuterie, quoi de mieux pour le parfait apéro ? Surtout quand c’est servi généreusement. La Prosciutteria c’est un lieu hyper convivial où vous goûterez des produits artisanaux de qualité, le meilleur du fromage et de la charcuterie italiens servis copieusement sur une planche à découper, à déguster avec un délicieux verre de chianti. 

    rome-apero

    La Prosciutteria

23 Fév

Interview de Clarisse, gagnante de notre concours !

redline-showroom-gagnante-concours

Clarisse est la grande gagnante de notre concours organisé sur le site casting.fr qui permettait de remporter un de nos bijoux phares : le bracelet Royal, édition spéciale des 10 ans de Redline, réalisé en collaboration avec la chanteuse Jenifer. Elle s’est rendue il y a quelques jours à notre Showroom, pour récupérer son prix des mains de notre créatrice. Nous en avons profité pour lui poser quelques questions…

Bonjour Clarisse, comment vas-tu ? 

Je vais très bien, merci. Je suis surtout ravie d’avoir gagné ce bracelet ! Ça m’a vraiment surprise sachant que c’est la première fois que je gagne un jeu-concours de toute ma vie. Je ne m’y attendais absolument pas et suis ravie.

Présente-toi, dis-nous ce que tu fais dans la vie ? 

J’ai 27 ans et j’habite à Boulogne depuis ma naissance mais j’ai un parcours assez particulier… Je suis patineuse artistique professionnelle et j’ai commencé quand j’avais 4 ans, avec une maman professeur de patinage, ça aide ! J’ai ensuite participé à des compétitions nationales et internationales jusqu’à mes 19 ans.

Côté études, j’ai une licence de cinéma et un Master 2 en information/communication dédié aux multimédias. En même temps, j’ai passé mon diplôme de professorat pour être professeur de patinage et pouvoir enseigner ma passion. Après toutes ces études, je suis partie pendant 2 ans sur la tournée Holiday On Ice qui m’a permis de voyager tout en participant à un sublime spectacle.

D’un autre côté, mon frère s’est lancé dans la photo quand j’avais 15 ans, du coup j’ai suivi ses premiers pas en tant que modèle mais aussi assistante. J’ai posté ses photos sur internet, sans penser que ça aurait un impact, mais j’ai finalement été contactée pour des shootings et défilés très rapidement ! Tout s’est fait un peu tout seul, et c’est comme ça que je suis devenue mannequin en parallèle de mon premier métier.

Aujourd’hui, j’enseigne en tant que chorégraphe et professeur à plein temps. Le mannequinat me permet de vivre d’autres expériences, de toucher un peu à tout et j’adore ça ! C’est une deuxième partie de ma vie dont j’adore les challenges !

J’ai pu participer à des concours internationaux pour L’Oréal et j’ai fait l’inauguration d’Inter Coiffure l’année dernière à roller par exemple !

Est-ce que tu as réalisé un rêve de petite fille ? 

En ce qui concerne le patinage, j’en ai toujours eu envie, même si ma mère ne m’a jamais obligée à continuer, je n’ai jamais voulu arrêter ! Pour le mannequinat, j’ai commencé un peu par hasard, mais quand j’ai vu que ça prenait et que ça me plaisait, j’ai voulu continuer !

Le programme d’une journée type ? 

 Le matin de 7h à 10h, je suis sur la glace et j’enseigne. L’après-midi, je suis soit en shooting, soit sur des tournages parce qu’il m’arrive de faire de la figuration. Sinon, je m’occupe de l’association de patinage dans laquelle je travaille, qui est celle de ma mère, au Paris Boulogne Olympic Club.

Qu’est-ce qui te plait le plus dans ces métiers, dans ce que tu fais au quotidien ? 

La créativité, et c’est le cas pour les 2 !

Comment fonctionne ce milieu, à combien de castings dois-tu participer avant d’obtenir un shooting/défilé ? 

Ça dépend des périodes, j’ai été à l’étranger pendant 2 ans avec la tournée Holiday On Ice, du coup j’avais complètement arrêté les castings. Aujourd’hui, je cherche des dates qui me correspondent, et en fonction des prestations je peux faire de 5 à 10 castings. Mais étant donné que pendant 2 ans je n’étais pas là, et que tout va très vite dans ce milieu, c’est compliqué de reprendre !

Est-ce que tu as une anecdote à nous raconter sur un de tes défilés ou shootings ? 

Oui, mon tout premier défilé : c’était à l’hôtel Napoléon, et j’y ai porté la robe de clôture. Une robe magnifique, faite de perles et cristal ! J’avais menti en disant que j’avais déjà défilé.. mais c’était la toute première fois… et quelle première ! La robe était très lourde, et je n’avais qu’une peur, celle de marcher dessus et de rouler sur le catwalk ! Heureusement, tout s’est bien passé, et c’est un magnifique souvenir que je garde de cette expérience.

Tu amènes un porte-bonheur avec toi ? 

J’en avais un que j’ai malheureusement perdu cet été… C’était un bracelet ancien que ma grand-mère m’avait offert quand j’avais 12 ans, et qui datait de mon arrière arrière grand-père. Ça été un drame quand je l’ai perdu, parce que je le gardais toujours sur moi, même pendant les défilés et shootings, j’arrivais à le cacher pour le garder avec moi. Du coup, pour me remonter le moral j’ai pu compter sur mon entourage !

Mon copain m’a offert un collier ancien, trouvé en Croatie, et ma meilleure amie, un bracelet du même style et de la même époque que mon premier porte-bonheur  qu’elle a trouvé en fouinant sur internet. Deux grigris qui me suivent partout aujourd’hui !

Quel est le défilé/shooting qui t’a le plus marquée ? 

Il y a un évènement qui m’a particulièrement touchée, la Fashion Extrême Paris, qui organise des défilés caritatifs. Des défilés pendant lesquels les mannequins défilaient bénévolement, et les profits des tickets vendus étaient reversés à des associations aidant les habitants des villes et îles touchées par des tsunamis.

Je tenais particulièrement à y participer, il y avait une ambiance particulière, c’était des shows magiques avec de superbes créateurs ! J’ai vraiment beaucoup aimé ces défilés caritatifs auxquels j’ai participé pendant 3 ans.

Quel est ton plus grand rêve ? 

Monter un spectacle de patinage où on pourra porter de superbes tenues, où il y aura de grands jeux de lumières et où j’imaginerai des chorégraphies qui font rêver.

La chose la plus folle que tu aies faite ? 

Nager avec des requins, c’était il y a 3 ans, en Thaïlande. Je n’étais pas rassurée mais quand on m’a dit qu’ils sentaient la peur, il a bien fallu me canaliser ! C’est dans ces moments qu’on se rend compte que les années de compétitions derrière peuvent servir, notamment pour contrôler ses émotions !

Ta devise dans la vie ?

J’ai une grande phrase dans la vie qui est « Tu récoltes ce que tu sèmes ». Alors pour moi, si tu donnes du bonheur aux gens et que tu es généreux, tu recevras quelque chose en échange, pas forcément de leur part, mais de la vie !

À part le patinage et le mannequinat, quelles sont tes passions ? 

Le piano, le chant et la danse : Modern Jazz, hip-hop et danse classique !

Tu es plutôt mode, beauté, bijoux ? 

Je suis les 3, impossible de faire un choix !

Comment définirais-tu ton style ? 

Je dirais citadin, ni trop branché, ni trop sport. Quelque chose qui me correspond et qui va avec mon milieu et mes passions. Avec toujours une touche de chic !

Ta tenue parfaite pour une soirée ? 

Une robe sobre noire, des talons hauts, des grosses boucles d’oreilles et un rouge à lèvre rouge ! Avec chignon ou cheveux lâchés…

Ta routine beauté ? 

Bien hydrater ma peau, dès le matin et en profiter pour faire un petit massage sur le visage, parce que ça détend énormément. Ensuite, j’applique une très légère couche de fond de teint, un peu de poudre matifiante, et un coup de blush ! Mais je veille toujours à ce que l’ensemble soit naturel, je ne veux absolument pas que mon maquillage se voit, surtout au niveau du teint !

Après, en fonction de mon humeur, les yeux soit je m’en occupe, et là je peux aller sur toutes les couleurs, soit je reste naturelle !

Parlons bijoux, comment as-tu connu Redline ? 

J’en avais entendu parler par une amie très friande de mode et haute couture puis ça m’était sorti de la tête jusqu’à ce que je vois le jeu-concours sur casting.fr et que j’ai un flash de cette conversation qu’on avait eue lors d’une soirée. Ça m’a donné envie d’y participer et d’en découvrir un peu plus, et aujourd’hui je suis ravie !!

Qu’est-ce qui te plait le plus dans cette marque ? 

Le coté sobre et raffiné.

Plutôt bracelet, collier, bague ? 

Plutôt les trois !

Ta couleur préférée ? 

Le rouge

Qu’est-ce qu’on peut te souhaiter pour la suite ? 

Plein de bonheur !!

 

Merci Clarisse pour cet interview, et bonne chance pour la suite ! Nous espérons que ce bracelet te portera bonheur et chance, afin de poursuivre ta voie et de réaliser tes rêves plus étincelants les uns que les autres !

 

gagnante-concours-redline

22 Fév

Un look rock et casual avec Redline

style-fil-rouge

Redline vous a préparé le look parfait pour aller travailler ou pour vos sorties le week-end. Entre casual et rock, voici un style qui convient parfaitement au bracelet Glitter : un jean noir à clous et des bottines à lacets vernies noires pour un esprit rebelle, une petite chemise blanche à motifs pour adoucir le tout, et un sac sceau camel pile dans la tendance pour finir !

À vous de jouer maintenant et de shopper ces pièces, et surtout votre bracelet Glitter à retrouver sur notre site, ou en prenant rendez-vous sur www.redline.paris pour vous rendre à notre Showroom au 161 rue Saint-Honoré.

 

Bracelet Redline

Chemiser G.Kero

Sac Leo et Violette 

Jean Sandro

 

21 Fév

Redline est dans le Vogue UK !

redline-illusion-vogue-uk

Le Vogue UK a choisi, sur son site internet, de mettre en avant notre bracelet Illusion au milieu d’une sélection de bijoux à offrir ou à s’offrir ! Un bijou fin et précieux pour un article dédié à des pièces de joaillerie délicates que l’on peut porter tous les jours !

Nous tenons à remercier Lauren Murdoch-Smith ainsi que la rédaction du Vogue UK pour cette belle parution !

Le bracelet Illusion est à retrouver sur notre site en cliquant ici, ou en vous rendant à notre Showroom en prenant rendez-vous sur www.redline.paris.

 

20 Fév

J-6 avant la Paris Fashion Week !

paris-fashion-week

La Paris Fashion Week débute lundi prochain et pour l’occasion, nous faisons un retour sur l’histoire de la Fashion Week avant de vous dévoiler quelques marques qu’on attend avec impatience ainsi que leur jour de passage !

C’est au XIXème siècle qu’il faut retourner pour trouver les prémices de ces évènements, aujourd’hui devenus incontournables dans le monde de la mode. En effet, les premières présentations de mode à Paris datent du milieu du XIXème siècle et se déroulent alors dans de luxueux salons parisiens.

C’est Charles Frederick Worth, un français d’origine britannique, qui est le premier à présenter ses collections lors d’évènements dédiées et à les faire porter par de vrais mannequins qui défilent alors autour de potentielles clientes. Il participe ensuite en 1968 à la création de la Chambre Syndicale de la confection et de la couture, future Fédération française de la couture, du prêt-à-porter des couturiers et des créateurs de mode, qui organise aujourd’hui les semaines de la mode françaises.

Au début du XXème siècle, les présentations de mode continuent d’envahir la capitale française et gagnent en soin et organisation, mettant en scène les créations dans des décors de plus en plus élaborés, autour de musiques et spectacles surprenants.

L’émergence de la Press Week à New York en 1943 marque le début de la prolifération de semaines dédiés aux présentations de collections de couture. En effet, profitant de la période d’occupation en France, la Press Week permet de mettre un coup de projecteur sur les créateurs américains en créant un évènement pendant lequel seuls les journalistes sont conviés.

Les italiens s’en inspirent et c’est en 1951 que Giovan Battista Giorgini organise sa propre Fashion Week, regroupant dans la Villa Torrigiani à Florence, plusieurs maison de mode italiennes. L’évènement est ensuite transféré à Milan en 1957, la ville de Florence ne pouvant plus accueillir autant de participants, alors qu’en 1961, c’est au tour de Londres d’accueillir sa première Fashion Week.

Ce n’est qu’un peu plus tard que Paris voit apparaitre sa première semaine de la mode, en 1973. Mêlant Haute Couture, prêt-à-porter, et mode masculine, elle sert, au départ, de collecte de fond pour la restauration du Palais de Versailles.

En 1994, le Carrousel du Louvre est désigné comme lieu officiel de la Paris Fashion Week. Aujourd’hui, chaque créateur cherche un lieu à l’image de sa maison, pour nous transporter dans des univers plus impressionnants les uns que les autres, du Palais de Tokyo aux jardins du Palais Royal, en passant par le Grand Palais qui accueille depuis maintenant près de 12 ans les défilés Chanel.

Ces 4 grands évènements dans ces grandes villes sont appelés les « Big Four ». Se déroulant, dans l’ordre, à New-York, Londres, Milan et enfin Paris, ils ressemblent blogueurs, VIP, personnalités mais aussi clients du monde entier autour de shows époustouflants.

La semaine prochaine commence la Paris Fashion Week du prêt-à-porter féminin de la collection Automne/Hiver 2018/19. Une semaine qui s’ouvre par le défilé Jaquemus le lundi 26 février 2018 à 20h.

Pour le reste, on retiendra les horaires de quelques grandes maisons que l’on attend avec impatience :

Mardi 27 févrierChristian Dior à 14h30, et Saint Laurent à 20h

Mercredi 28 février : Maison Margiela à 11h, Dries Van Noten à 15h, Rochas à 17h

Jeudi 01 mars : Chloé à 10h, Carven à 17h, Isabel Marant à 20h

Vendredi 02 mars : Balmain à 11h30, Nina Ricci à 14h30, Vanessa Seward à 19h30

Samedi 03 mars : Altuzarra à 12h30, Elie Saab à 15h, Hermès à 18h et Sonia Rykiel à 20h

Dimanche 04 mars : Givenchy à 10h, Balenciaga à 11h30, Valentino à 17h

Lundi 05 mars : Stella McCartney à 10h, Giambattista Valli à 13h30, Alexander McQueen à 20h

Mardi 06 mars : Chanel à 10h30, MIU MIU à 14h30, Louis Vuitton à 18h30, Paul & Joe à 20h.

 

Pour avoir le calendrier complet, RDV sur le site de la Fédération de la Haute Couture et de la Mode en cliquant ici.

paris-fashion-week-dior

Instagram
Rss Feed Tweeter button Facebook button Technorati button Reddit button Myspace button Linkedin button Webonews button Delicious button Digg button Flickr button Stumbleupon button Newsvine button Youtube button