Archives pour 02/2019
20 Fév

Karl Lagerfeld, une icône inoubliable

karl-lagerfeld-paris

 

Karl Lagerfeld est né en Allemagne dans une famille aisée élevé par des parents plutôt stricts mais qui font de lui ce qu’il a été. Le gout prononcé de sa mère pour la mode poussera Karl vers l’obsession de l’élégance et de la singularité.  En 1952, c’est avec sa mère qu’il quitte l’Allemagne direction Paris. C’est alors qu’il intègre le lycée Montaigne. 1 an plus tard, il remportera le prix “Secrétariat international de la laine” qui compte Pierre Balmain dans son jury. Impressionné par son talent, Balmain lui propose immédiatement après un poste d’assistant.

C’est chez Balmain que Karl fera ses armes avant de prendre son envol vers d’autres Maisons Prestigieuses : Chloé, Jean Patou, Fendi.

C’est en 1983 qu’il entre chez Chanel, en étant nommé directeur artistique des collections Haute couture, prêt-à-porter et accessoires, alors que la Maison connait des difficultés financières.

Il incarne parfaitement l’esprit de Gabrielle Chanel et propulse la marque.

S’entourant de mannequin légendaire à la Maison Chanel comme Ines de la Fressange ou encore Vanessa Paradis, Karl maitrise les médias et surprend toujours avec son côté provocateur et charismatique.

C’est une perte pour immense dans le monde de la mode puisque Karl, s’il a pu un jour être imité n’a jamais pu être égalé.

 

20 Fév

Une soirée pailletée et diamantée avec Redline

paillette-redline

 

 

Redline vous accompagne dans vos soirées les plus endiablées avec l’éclat de ses diamants et les couleurs festives de ses fils.

Festifs, éclatants et charismatiques, les petits diamants signés Redline ne cesseront de vous faire danser.

Redline, une ôde à la joie !

 

 

redline-soirée

*Aperçu de notre dernier shooting

14 Fév

Célébrez la Saint-Valentin chez Redline

redline-saint-valentin

Quoi de plus beau qu’un diamant pour immortaliser votre Amour. En cette période de réjouissances, notre maison de joaillerie désire mettre à l’honneur tous les amoureux en proposant des bijoux sur-mesure, à votre mesure, qui sauront faire briller les yeux de l’être aimé.

 

redline-amour

 

Quelques mots d’amour pour vous remercier de votre fidélité au quotidien, RedLine vous dit : Je t’aime, car vous nous êtes chers et nous vous souhaitons d’être heureux et de profiter de ceux que vous aimez.

 

redline-love

 

 

Suivez le fil rouge de l’amour et retrouvez nos collections au Showroom Redline à Paris ou sur www.redline-boutique.com

 

10 Fév

Nouvelle campagne Redline

bracelet-fil-or-jaune-barnes

 

Redline vous présente sa nouvelle campagne internationale réalisée dans les rues de Paris et au Fouquet’s.

Pour présenter ses bijoux iconiques, Redline s’associe à l’Hôtel parisien mythique Le Fouquet’s .

redline-campagne-photo

 

08 Fév

Redline X Paul Beuscher

redline-musique-paul_beuscher-1

 

Paul Beuscher c’est un magasin exclusivement dédié à la musique, racontez-nous l’histoire de la boutique ?

L’Histoire des magasins de musique Paul Beuscher remonte à 1850 avec Hyppolyte Beuscher, dit Paul, qui exerce le métier de luthier au 27 boulevard Beaumarchais à Paris et se spécialisera rapidement dans la fabrication d’accordéons. En voici les grandes lignes.

Dans les années 1940, son petit-neveu, Roger Seiller, lance les Editions Paul Beuscher qui regroupent les plus grands noms de la chanson française, avec des titres comme « C’est si bon » d’Henri Betti et André Hornez, ou « La Vie en rose » d’Edith Piaf et Louiguy… Quelques années plus tard c’est Philippe Seiller (le fils de Roger) qui développe les principaux succès de Nino Ferrer, François Deguelt ou encore Pierre Vassiliu… Une histoire de famille donc.

Après de nombreux voyages aux Etats-Unis dans les années 1960, il participe au développement de la musique américaine en France et fait de Paul Beuscher le premier importateur des guitares Gibson ou Fender et de la marque Marshall. En 1980, il bouleverse le secteur de la libraire et crée la plus grande sélection de partitions en libre-service : la Librairie Musicale de Paris.

Les magasins et les publications Paul Beuscher sont rachetés en 2006 par Pierre Lemoine, P.D.G. des célèbres Editions Henry Lemoine fondées en 1772 qui recentre alors toutes les activités à l’adresse historique.

Au-delà d’être actuellement un espace convivial de conseils, d’essais et de ventes d’instruments de musique, l’ambition des magasins de musique Paul Beuscher est aujourd’hui de se présenter comme un lieu de vie hybride, culturel, où se rencontrent expositions, showcases, masterclass, ateliers…

 

Un conseil à donner pour ceux qui voudraient se lancer dans la musique ?

Tout d’abord n’ayez pas peur de prendre l’instrument d’un ami entre les mains ou de franchir le pas d’un magasin afin d’essayer et de vous sensibiliser avec l’instrument qui vous attire. Nous savons que c’est une étape souvent compliquée à franchir de peur de se sentir jugé. Alors osez, il ne vous arrivera rien, je vous l’assure… du moins chez nous J

Une fois cette étape passée, accrochez-vous et soyez patient ! La pratique d’un instrument demande de la rigueur, du travail et de la persévérance : on ne devient pas Jimi Hendrix du jour au lendemain. Prenez simplement le temps de progresser à votre rythme : la musique doit rester avant tout une source de plaisir !

 

paul-beuscher-musique

 

Quels sont les instruments qui plaisent le plus chez Paul Beuscher ? Votre équipe est-elle musicienne ? 🙂

Les instruments les plus pratiqués à exæquo sont la guitare et le piano. Mais ceci correspond aussi à une réalité de marché. En France ce sont les deux instruments les plus joués. Étant généraliste c’est ce qui ressort également chez nous. Nous vendons pourtant tous les types d’instruments : guitares, basses, pianos, claviers, synthés, home-studio, percu, vents, cordes…

Notre équipe est évidemment musicienne, c’est primordial pour nous ! Comme vous l’aurez peut-être compris, nous ne vendons pas seulement des instruments de musique : nous sommes avant tout des conseillers qui aident les musiciens (et futurs musiciens) à trouver l’instrument qui leur est le plus adapté afin qu’ils puissent poursuivre dans le temps la pratique leur passion. Connaitre le matériel d’un point de vue technique, savoir l’utiliser et comprendre la pensée et la sensibilité d’un client est indispensable : être musicien aide donc naturellement à appréhender toutes ces caractéristiques.

 

Avez-vous une anecdote musicale à nous raconter ?

Ayant une bonne réputation auprès des artistes en France et à l’étranger, il y a de nombreux faits marquants et plutôt dingues qui se sont passés avec des célébrités. Un jour assez incroyable est lorsque Prince a débarqué avec ses gardes du corps. Ces derniers ont fait évacuer tout le magasin afin qu’il puisse essayer et choisir tranquillement sa guitare. Un moment privilégié pour l’ensemble de l’équipe. J

 

Ou peut-on trouver Paul Beuscher ? Avez-vous fait des collaborations ?

La boutique Paul Beuscher c’est plus de 800m2 d’instruments de musique situé en plein cœur de Paris dans le 4ème arrondissement au 27-29 boulevard Beaumarchais. Autrement dit à deux pas de la place de la Bastille, de la République et du Marais.

 

On peut également nous retrouver sur internet : www.paul-beuscher.com. Nous sortons par ailleurs dans quelques jours une nouvelle version totalement repensée et modernisée de notre site web. On vous invite à passer voir ça !

Les magasins aussi valent le détour et devraient finir leur mutation d’ici quelques mois. Tout a été repensé depuis un an et demi maintenant avec pour objectif principal que les musiciens se sentent comme à la maison.

En ce qui concerne les collaborations nous avons divers partenaires médias (Oui FM, Radio Campus Paris, Pianiste Magazine…) qui nous permettent, au-delà d’apporter de la visibilité, d’organiser des événements culturels au sein de la boutique : captations radio, showcases, expositions… Nous sommes également souvent amenés à travailler avec des marques pour des shootings, comme c’est le cas avec Redline, ou des films et émissions pour les aider dans la création de décors musicaux.

Nous soutenons évidemment de nombreux musiciens (Aglaska, Deer, No One Is Innocent…) et festivals comme les Solidays ou d’autres initiatives plus locales. Depuis peu nous travaillons également avec le disquaire parisien Cîteaux Sphère qui a un espace dans la boutique où nous proposons la vente de vinyles.

Enfin, nous collaborons également avec des influenceurs musique du web comme Mr. Galago avec qui nous avons sorti une méthode de guitare ou encore Lola Dubini que nous soutenons dans le développement de son projet musical.


redline-guitare

 

 

Si vous deviez choisir un instrument, vous choisiriez lequel ? Pourquoi ?

Ce choix est évidemment très personnel mais je devais en choisir qu’un, ce serait alors peut-être le piano qui permet une polyvalence certaine dans le style de jeu : la palette sonore y est très large. On peut aussi bien y faire des basses, des accords que des mélodies efficaces… le tout en même temps. Son expressivité est aussi relativement remarquable.

D’un point de vue plus technique, c’est aussi un instrument qui peut paraître plus simple de par son fonctionnement : les notes et intervalles se suivent logiquement permettant alors une compréhension de l’instrument et la musique en général plus aisé. Il devient vite un très bon ami dans l’apprentissage de la théorie.

Enfin, si vous savez jouer du piano, vous aurez plus de facilité pour découvrir le monde incroyable des synthétiseurs qui permet alors d’élargir sa palette sonore : tout d’un coup la musique électronique devient elle aussi à portée de main !

 

Quel est votre artiste / musicien préféré ? Quel est votre morceau de musique préféré ?

Je n’ai pas d’artistes ou de morceaux préférés à proprement parlé. En revanche je pourrai citer l’album « Harvest » de Neil Young et notamment les titres Alabama et Words. J’ai découvert ça adolescent et ça a réellement été déclencheur dans mon intérêt pour la musique : d’un coup j’avais l’impression qu’un autre monde s’ouvrait à moi. Ça m’a fait sortir des standards de radios qu’on a l’habitude d’entendre à cet âge-là et m’a amené à rechercher de la musique qui puisse me procurer de vraies sensations et émotions. A partir de là j’ai arrêté de concevoir la musique comme un simple fond sonore.

   

Quel est l’endroit idéal, selon vous, pour écouter de la musique ?

Il y a deux endroits vraiment différents que j’apprécie profondément. Tout d’abord, comme beaucoup je pense, c’est en voiture lors de long trajet de vacances. La musique à ce moment-là fait alors entièrement partie de l’expérience, les morceaux défilent aux rythmes des paysages et créée de vraies sensations et souvenirs. L’inconvénient est souvent la qualité du son…

J’en viens alors au deuxième endroit, plus calme : c’est allongé, un bon casque audio vissé sur la tête, les yeux fermés : la musique prend alors tout son sens. J’aime beaucoup le fait de s’arrêter un instant pour laisser entièrement place à une œuvre, prendre le temps d’écouter et de comprendre tout le potentiel d’un morceau, d’un album ou d’un artiste.

    

Le petit mot de la fin : il est pour toi ! Si tu as quelque chose à dire c’est le moment 😉 …

Tout d’abord merci à Redline de nous avoir fait confiance et d’avoir pris le temps de ces questions pour en savoir plus sur l’institution Paul Beuscher. Enfin, si vous avez besoin de conseils, d’aide ou encore si vous avez des doutes concernant vos achats de matos musique, passez nous voir au magasin, on se fera un plaisir de filer un coup de main. A plus ! J

05 Fév

Redline célèbre la nouvelle année chinoise avec son modèle PIG !

RedLine vous souhaite une belle nouvelle année chinoise !

 

 

Pour célébrer cette fête qui fait vibrer une grande partie de l’Asie, notre maison de Joaillerie a réalisé un bracelet à l’effigie d’un animal plein de surprises…

En effet, le 5 février marque le début de l’année chinoise mais aussi l’année du cochon !  Et oui, ce petit animal tout rose est à l’honneur pour une année sous le signe de la richesse, de l’honnêteté et de la confiance. Le cochon est aussi symbole de sociabilité et d’un travail obstiné. De quoi être motivé pour 2019 !

Trouvez le au Showroom Redline à Paris ou sur www.redline-boutique.com

 

chinese-new-year

 

Nous espérons que les diamants disposés sur ce petit animal éblouiront votre année. Des diamants à l’image des milliers de lanternes qui rejoignent le ciel, et qui clôturent traditionnellement les festivités du nouvel an chinois. Disposez ce bijou sur le fil rouge signature de notre maison, une couleur de bon augure dans la culture asiatique. Un petit coup de pouce pour commencer l’année avec ce bijou porte bonheur chargé de sens…

 

 

année-cochon-redline

04 Fév

Redline interview Valerie Dian, make up artist !

Valérie travaille avec Redline depuis de nombreuses années maintenant pour les shootings photos et évènements de la marque. Son talent n’a d’égal que sa bienveillance et c’est toujours avec un enthousiasme sans faille que Valérie sublime nos mannequins et rend les journées shootings uniques. Nous tenions à vous faire découvrir son univers, ses passions et son métier à travers une petite interview. 

valerie-dian-redline

 


Valérie, qui es-tu et que fais-tu dans la vie?
Je m’appelle Valérie Dian, je suis maquilleuse professionnelle !
Explique nous ton parcours et cette belle aventure dans laquelle tu ne cesse d’évoluer?
J’ai débuté dans le monde des cosmétiques et des parfums ou je découvre une fascination pour le maquillage, je deviens maquilleuse et aborde ce métier en parfaite autodidacte.
Ma passion me conduit dans un monde de célébrités dans différents projets, émissions de Télé, shooting, tournages de clips…
Aujourd’hui,tout en continuant mon métier, je découvre depuis peu une nouvelle passion qui est d’enseigner.
J’organise des Master Class afin de partager mon savoir et transmettre mes secrets et techniques aux nouvelles maquilleuses de demain.

Mon objectif est d’accompagner les participantes aux réalités du métier.

Un conseil à donner pour ceux qui voudraient se lancer dans ton métier (ce domaine) ?
Mon conseil pour toutes personnes désirant se lancer dans mon métier:
Être passionnée, créative et généreuse de cœur!

Qu’aimes-tu dans ce métier ?
Ce que j’aime c’est sublimer la femme et non la transformer; mais par dessus tout, la voir se sentir belle ,voir cette assurance se dégager en elle , c’est magique…

Parlons bijoux, comment as-tu connu Redline ?
J’ai connu Redline sur une émission de télévision, j’ai donc eu la chance de connaitre la fondatrice, l’aidant à mettre une de ses premières créations sur mon Artiste.

 

Plutôt bracelet, collier ou bague ?
Plutôt bracelet !


L’accessoire que tu as toujours avec toi ?

Mon accessoire fétiche: mes pinceaux!

valeriedian-MAKEUP_SHOOTING-redline

Tu es très “mode”. Quel est ton style vestimentaire préféré ?
Style vestimentaire préféré: Style Chic
Style vestimentaire semaine: Casual Mode
Style vestimentaire week-end: Casual Sportswear

Quel est ton plus grand rêve ?
Découvrir l’Australie
Quelles sont tes passions ?
La création artistique
Ce que tu détestes par dessus tout ?
Je ne peux supporter la méchanceté et le mensonge!

Ta routine beauté ?
Une peau parfaitement nettoyée, crème, makeup naturel, et un baume à lèvres
Tu maquilles la journée des mannequin, as tu envie de te maquiller aussi tous les jours ?
Me maquiller tous les jours Oui! mais très naturel et tout en subtilité !

Le petit mot de la fin : il est pour toi ! Si tu as quelque chose à dire c’est le moment 😉 …
Mot de la fin: Suivez votre passion et le succès vous suivra….

Rendez vous sur le site de Valérie pour découvrir son travail et son univers en cliquant ici ..

Instagram
Rss Feed Tweeter button Facebook button Technorati button Reddit button Myspace button Linkedin button Webonews button Delicious button Digg button Flickr button Stumbleupon button Newsvine button Youtube button