Articles taggués ‘peintre’
13 Avr

Interview de Dahlia Saada, une artiste peintre passionnée

peintre-dael-tableau

Aujourd’hui nous vous présentons Dahlia Saada, de son nom d’artiste Dael, qui crée des peintures à la fois colorées et envoutantes, nous transportant alors dans son univers empli de sérénité. Elle a accepté de répondre à nos questions, nous dévoilant ainsi les coulisses de ses oeuvres, ses inspirations, ou encore son processus de création.

Que vous ayez un intérieur design ou cosy, ses oeuvres viendront apporter leur touche de couleur et un sentiment de bien-être à votre décoration. Pour tout renseignement, vous pouvez contacter directement l’artiste à cette adresse mail : dael770@gmail.com.

 

peintre-dael-décoration

 

Bonjour Dahlia, comment allez-vous ? 

Bonjour Chloé, je vais bien merci et vous ?

Très bien, merci. Présentez-vous, dites nous ce que vous faites dans la vie.  

Dans la vie j’exerce au sein d’un GIP, opérateur de l’Etat , responsable des Achats ET de la logistique.

Expliquez-nous votre parcours, comment vous est venue l’envie de peindre ? 

Tout naturellement … j’ai presque envie de dire que c’est inné en moi car j’ai grandi dans un milieu de créatifs, ma mère étant couturière, mon père ébéniste menuisier, j’ai toujours eu LE contact dessins, matière, perspectives, proportions …et une attirance avec beaucoup d’intérêt  pour tout ce qui touche aux arts créatifs et la création en général.

Qu’est-ce qui vous attire dans la peinture ? Pourquoi créez-vous ? 

Pourquoi je crée ? Par envie, tout simplement, par besoin parfois, par inspiration souvent ET aussi très cycliquement … une idée, un contexte, une lecture, une ambiance, une émotion, une étude … peuvent susciter chez moi l’envie ou le besoin d’exprimer mes ressentis et ma vision des choses à travers le dessin, la peinture et y mettre de la couleur ..

Je suis une créative de manière générale …  c’est dans ma fibre.

La peinture est à mon sens l’expression même de la liberté d’expression, au delà de l’écriture que j’affectionne particulièrement aussi, elle est un vecteur d’émotions, de ressentis, de sensations, de non-dits et permet de provoquer chez l’autre, chez l’observateur des interprétations diverses et subjectives, lui permettent de s’évader… une œuvre est un conte… une œuvre raconte une histoire, beaucoup d’histoires…

Comment décririez vous votre art ? 

Je le décrirais de la manière la plus simple et la plus évocatrice… Un art qui bouge tout en étant paradoxalement intemporel, onirique… il exploite et subordonne la sensibilité créative aux pinceaux et crayons et couleurs… en permet la restitution, la matérialisation alchimique des idées, de la pensée créative, de la matière, des couleurs et en permet aussi une fusion harmonieuse de tous ces éléments dans un idéal de sublimation de l’œuvre…

Quelles sont vos influences, vos inspirations ? 

Mes influences ont été incontestablement Chagall pour sa sensibilité, ses personnages, sa musicalité, ses violons et ses bleus, la force ET la naïveté combinées de ses œuvres, la spiritualité que l’on retrouve dans quasiment toutes ses œuvres …

La richesse ET Les couleurs éclatantes de Klimt, ses dorés, les femmes et la nature opulentes …

Les bleus de Yves Klein …

L’expressivité ondulante  à travers des lignes des pleins et des déliés, ses formes géométriques adoucies par la couleur  de Kandinsky …

Les aquarelles de Raoul Dufy, des bords de mers, des scènes d’intérieur douces et des ambiances d’été…

ET tant d’autres ..

Quels sentiments ou émotions essayez-vous de transcrire dans vos oeuvres ? 

J’essaie de transcrire des sentiments de sérénité, d’amour, de paix, d’harmonie et de bien-être … j’utilise beaucoup les bleus et les verts qui sont les couleurs de l’équilibre en lien toujours avec la nature, l’élément eau, le ciel, la végétation …

Quel est vôtre processus de création ? 

Je réfléchis très peu à l’œuvre à produire et je ne visualise aussi que très peu l’aboutissement, le rendu  … je démarre souvent sans savoir où je vais … juste avec une ou plusieurs idées … je sais seulement ce que je veux comme couleur de fond , de trame… je laisse souvent filer mes crayons et pinceaux, sans technique particulière … juste au feeling et selon ce que j’ai sous la main…. tout est souvent dans l’improvisation…

Quelles techniques utilisez-vous ? 

Essentiellement Acrylique, médiums, brillants, pinceaux, couteaux, parfois feuille d’or et d’argent … fusains, encre de Chine, aquarelles, sanguines ..

Quelles couleurs dominent vos créations ? Et pourquoi ? 

Essentiellement le bleu …tous les bleus …j’aime cette couleur qui apaise l’œil … tous les bleus. Le vert .. tous les verts. Le blanc …

En fait les couleurs que j’utilise en général, hormis celles que je viens de citer … sont liées aux saisons … des ocres et marrons…

Quelles sont vos prochaines expositions ? 

Bien que j’ai toujours dessiné et peint et que je cumule les œuvres… je n’ai pas encore exposé … et je me lance dans quelque temps dans cette aventure, précisément courant mai-juin 2018, si tout va bien… Pour une exposition au Ministère des Sports …

Vos futurs projets ? 

Contracter des partenariats avec des galeries d’art … et dégager plus de mon temps à la création … et à la décoration de tous les espaces aussi bien privés que publics, et que mes œuvres puissent faire le bonheur de personnes amatrices d’art et sensibles à mon art…

Comment voyez-vous l’avenir ? 

En parfaite évolution, je m’applique surtout à bien vivre le présent…

À part la peinture, quelles sont vos passions ? 

Au pluriel ? Rire …

Une passion déjà prend du temps …

Mes passions sont éphémères et toujours en mutation … difficile à citer ..

Quelle est votre devise dans la vie ? 

Rester soi-même et ne se mesurer qu’à soi même …

Parlons bijoux, comment avez-vous connu Redline ? 

Des publicités de magazines … en observant des célébrités qui portaient les créations …  le fil rouge que l’on porte au poignet …traditionnel porte bonheur … protecteur et rehaussé par l’éclat d’un diamant … cela ne pouvait pas m’échapper ..

Qu’est-ce qui vous plait dans cette marque ? 

La sobriété raffinée et les matériaux précieux qui sont utilisés … la ligne épurée …

Quelle est votre collection préférée ? 

Bracelet Pure fil rouge … et bleu

Plutôt bracelet, collier ou bague ? 

Plutôt  bracelet …

Votre couleur de fil préférée ? 

Rouge passion

Bleu raison

Le mot de la fin ?

Tous ceux qui portent en eux ce désir de création œuvrent et participent à l’élévation de notre monde …

Merci Dahlia d’avoir accepté de répondre à nos questions ! 

décoration-tableau-dael

22 Juin

Edgar Degas mis à nu !

Edgar Degas, c’est une vie (1834-1917) de danses, de courses de chevaux, de scènes de guerre ou encore de portraits, à travers une passion… La peinture ! On connaît que trop bien ses oeuvres emblématiques dont la Grande danseuse, sculpture en bronze des années 1880, mais fort peu sa période “nudiste”. Pour réparer cette “injustice”, le Musée d’Orsay lui consacre une exposition inédite où bon nombre de ses oeuvres y sont représentés, à savoir des chefs d’oeuvre du genre comme Après le bain, femme s’essuyant la nuque ou encore Petites filles spartiates provoquant des garçons. Que l’on soit adepte ou simple amateur, cette rétrospective offre une vue imprenable sur un véritable travail de maître. Degas analyse d’un oeil expert et d’homme les courbes féminines et sensuelles de ces femmes inconnues. C’est par un travail de précision et de recherches que Degas, après de nombreux dessins préparatoires, réussit un exploit de l’époque, voir le factice et le rendre réel ! Il s’intéressera beaucoup aux toilettes des femmes, qu’il étudiera d’une façon minutieuse, au quotidien des filles de joie d’un air complaisant pourrait-on croire à sa façon de les peindre et, à la fin de sa vie, quasiment aveugle, il sculptera de ses mains habiles les souvenirs enfouies de ses femmes pour peut-être leur rendre un hommage et les remercier à jamais de la douceur qu’elles lui transmirent…

Exposition Degas et le nu
Jusqu’au 1er Juillet 2012, alors rendez-vous vite à l’entrée par le parvis,
1, rue de la Légion d’Honneur, 75007 à Paris
Horaires : tous les jours, sauf le lundi, de 9h30 à 18h, le jeudi jusqu’à 21h45
Droit d’entrée au musée et à l’exposition : plein tarif 12 € ; tarif réduit 9,50 €

29 Mar

Dans la cale du bateau

Posté par Aucun commentaire

Il était une fois un marin répondant au nom de Troy Henrikson. Il était américain.
Mais malheureusement ce marin n’exerçait pas sa passion. Lui ce qu’il aimait par dessus tout c’était la peinture. Il peignait beaucoup puisqu’il était très influencé de nombreux artistes reconnus.

Echoué dans un atelier sur la pointe de Montmartre, il croise un jour la route d’Erice Laudan qui décide de mettre en valeur son travail en l’exposant dans sa propre galerie la Galerie W.

Les peintures sortirent alors de la cale du bateau pour être exposées au grand jour pour le plus grand bonheur du peintre.

Soyez parmi les premiers à découvrir ce soir ce nouvel artiste peintre au 44 rue Lepic dans le 18ème. La galerie vous accueille du 10 mars au 1 mai. Rendez-vous sur www.galeriesw.com pour plus de renseignements.

Instagram
Rss Feed Tweeter button Facebook button Technorati button Reddit button Myspace button Linkedin button Webonews button Delicious button Digg button Flickr button Stumbleupon button Newsvine button Youtube button